Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Résilient.

par Théo 8 Juin 2013, 15:39 couteau de survie résilient couteau ARTS couteau trèfle

Plus ultra « Encore et au-delà. »

Théo / ARTS

Le Résilient.

Bonjour.

Aujourd'hui je vous présente le couteau conçu et réalisé en collaboration avec la coutellerie Trèfle et ART Survie : "Le Résilient".

Ce couteau est une synthèse des besoins identifiés par ARTS pendant plusieurs années, sur le terrain, au cours des stages ou pendant des sorties en solo. Le travail (du premier dessin au travail dans la forge) sur ce couteau a duré 6 mois environ et utilise comme base assumée le ESEE 5 (pour sa solidité et sa forme qui correspond bien à nos besoins). Évidemment, pour d'autres personnes, une autre lame aurait pu servir de base, en matière de couteaux tous les goûts sont dans la nature !

Les mensurations de la bête : 27,5 cm de longueur dont 14 cm de lame pour 5 mm d'épaisseur en acier RWL 34 et un manche en G10 orange.

"Le RWL 34 est issu de la métallurgie des poudres, ou frittage, basé sur une technique de fabrication sans fusion de l'alliage final. Les éléments destinés à composer l'acier sont d'abord préparés séparément sous forme de poudres obtenues par fusion et pulvérisation (ou atomisation sous atmosphère neutre).
Le mélange des poudres nécessaire à l'alliage est ensuite placé dans des capsules et soudé par compression à chaud.
Le grain exceptionnellement fin que permet la métallurgie des poudres, et la grande dureté obte
nue par traitement thermique permettent un affutage particulièrement tranchant, et surtout très durable.
Une trempe cryogénique permet d'accroître la dureté finale de cet acier."

Informations tirées du forum Metal Connexion.

Thierry, de la coutellerie Trèfle, maîtrise parfaitement la fabrication des lames en RWL 34 et la conception de ce couteau est le fruit d'une collaboration intense tant sur son design que sur ses caractéristiques et ses options.

Le site de la coutellerie Trèfle ici.

Pour créer le Résilient nous sommes parti des atouts indéniables du ESEE 5 et à partir ce formidable outil nous avons encore amélioré les performances et regroupé les meilleures innovations en matière de couteau de survie. (Le ESEE 5 avait obtenu la note maximale aux tests ARTS ... il faudra peut-être créer un nouveau barème pour le Résilient... la réponse après les essais !)

Une précédente ébauche du Résilient... et la version finale en dur !
Une précédente ébauche du Résilient... et la version finale en dur !

Une précédente ébauche du Résilient... et la version finale en dur !

Le cahier des charges était assez simple (tout est relatif) :

- Faire un gros couteau solide (c'est la base), pouvant encaisser tous les abus possibles et imaginables sur le terrain,

- un emplacement spécial sur le manche pour faire tourner une drille (méthode de feu par friction), héritage du ESEE 5,

- un trou dans le pommeau pour gratter un fire steel et ainsi éviter d'abîmer le tranchant de la lame (voir l'article sur "une nouvelle utilisation du fire steel").

- un repose pouce arrondi dépassant du dos de la lame pour une meilleure maitrise, héritage du FOX Parang,

- une encoche pour l'index (un détail qui fait cruellement défaut sur le ESEE 5) permettant de pratiquer des travaux fins même avec une grosse lame, héritage du ESEE 4 et d'autres couteaux,

- un poids plus important en tête du couteau pour augmenter l'efficacité en coupe à la volée,

- un couteau extrêmement tranchant pouvant s'affuter facilement et garder son fil longtemps.

L'avantage essentiel des lames en acier fritté réside dans le tranchant obtenu. L'acier fritté étant réalisé avec des poudres ultra-fines (< 0.8 µ) l'arête du fil de cette lame peut avoisinée le micron (µm), ce qui est impossible d'être obtenu avec les aciers conventionnels les plus performants. Acier fritté = Tranchant exceptionnel,

- des trous pour passer une dragonne protège-main en para-corde, héritage du FOX Parang,

- le tout dans un acier qui ne rouille pas... simple, non ?!

Etape 1 : Naissance du Résilient dans les ateliers de la coutellerie Trèfle.Etape 1 : Naissance du Résilient dans les ateliers de la coutellerie Trèfle.
Etape 1 : Naissance du Résilient dans les ateliers de la coutellerie Trèfle.

Etape 1 : Naissance du Résilient dans les ateliers de la coutellerie Trèfle.

Son nom est synonyme de résistance... la qualité la plus importante d'un couteau pour les instructeurs ARTS.

Détail du repose pouce et du dos de la lame.Détail du repose pouce et du dos de la lame.

Détail du repose pouce et du dos de la lame.

Étape 2 :

Le Résilient.Le Résilient.

Rectification plane de la lame pour un bon parallélisme et pour retirer tous les petits pets de la barre brute....elle sort a 5.1 mm d épaisseur.

Le Résilient.Le Résilient.

Papillote inox pour la trempe.....Cela évite la décarburation de l'acier durant la chauffe....c'est donc une trempe sous vide d’oxygène. Et trempe a huile.

Résultat bon, pas de déformation ni de voilage.....

 ET à nouveau au four pour un revenu.....pour "attendrir, adoucir " la trempe. ET à nouveau au four pour un revenu.....pour "attendrir, adoucir " la trempe.

ET à nouveau au four pour un revenu.....pour "attendrir, adoucir " la trempe.

Etape 3 : Les plaquettes.

Les plaquettes en G10 orange et l'emplacement pour faire tourner une drille (feu par friction).Les plaquettes en G10 orange et l'emplacement pour faire tourner une drille (feu par friction).

Les plaquettes en G10 orange et l'emplacement pour faire tourner une drille (feu par friction).

Après la mise en place des plaquettes, il y aura l'étape de l'étui à ne pas rater, un si bel objet a besoin d'un écrin à la hauteur !

Le Résilient.Le Résilient.

On y est... l'étui et le montage final :

Le trou pour gratter le fire steel et l'emplacement pour faire tourner la drille (feu par friction) sont utilisables alors que le couteau reste dans son étui pour plus de sécurité.

Le trou pour gratter le fire steel et l'emplacement pour faire tourner la drille (feu par friction) sont utilisables alors que le couteau reste dans son étui pour plus de sécurité.

Le Résilient.Le Résilient.

Les dernières photos du Résilient faites par Thierry de la coutellerie TREFLE... les prochaines seront faites en Charente dans la nouvelle patrie du Résilient !

Le Résilient.
Le Résilient.Le Résilient.Le Résilient.
Le Résilient.Le Résilient.Le Résilient.

Et maintenant il reste à bâtonner, allumer des feux, dépecer un lapin, vider un brochet, sculpter du bois, fabriquer des pièges, construire un abri... enfin la vie quoi !

Voici donc les premières photos du Résilient livré ce matin, tout d'abord une première série "juste pour les yeux", on passera aux tests demain et dans les jours qui viennent.

Le Résilient.Le Résilient.Le Résilient.
Le Résilient.Le Résilient.
Le Résilient.Le Résilient.Le Résilient.
Le Résilient.Le Résilient.

Quelques "beauty shots" du Résilient avant la phase de test :

Le Résilient.
Le Résilient.
Le Résilient.
Le Résilient.
Le Résilient.
Le Résilient.
Le Résilient.
Le Résilient.
Le Résilient.
Le Résilient.
Le Résilient.
Le Résilient.
Le Résilient.
Le Résilient.
Le Résilient.
Le Résilient.
Le Résilient.
Le Résilient.

Les premiers test commencent.

Transport du couteau, feather stick (hérisson à feu), et grattoir à fire steel.

Le Résilient.
Le Résilient.
Le Résilient.
Le Résilient.

Test 1 : Le trou-grattoir pour le fire steel marche parfaitement, l'acier RWL 34 arrache de belles étincelles sur le fire steel et allume un feu (sur du bois gras) en moins de 3 secondes (1 ou 2 essais maximum avant d'obtenir une flamme).

Le Résilient.
Le Résilient.

Epreuve du marche pied pour le Résilient. Stress latéral de 80 kg.

Mise à jour : Après 6 mois d'utilisation sans compromis, le Résilient apparait comme une synthèse des meilleures lames sur la marché : Solide comme un ESEE 5, tranchant comme un MORA et aussi facile à affuter qu'un OPINEL... Encore une fois, le savoir faire de Thierry de la coutellerie TRÈFLE a fait la différence.

Où commander le Résilient : couteautrefle.over-blog.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires
B
bonjour ,<br /> <br /> j' utilise ce couteau depuis 1 an pour le buchcraft <br /> en plus de sa beauté , il est d' une efficacité redoutable !<br /> lors de sa fabrication , j' avais demandé à Thierry la finition en lame satiné et manche en bois de fer <br /> je ne regrette pas ce choix car la tenue en main est douce et ne glisse pas <br /> <br /> le côté personnalisation est important , c' est vraiment "mon" propre couteau .. j' adore !
Répondre
L
Bonjour,<br /> <br /> Utilisez-vous toujours ce couteau régulièrement ?<br /> Avez-vous trouver des améliorations possibles ? Voir de nouvelles fonctionnalités à y ajouter ? Ou certaines à retirer ?<br /> C'est un vrai bijou, bravo à vous deux pour avoir conçu ensemble ce Resilient. <br /> Thierry de la coutellerie Trèfle en a réaliser de superbes en personnalisation.<br /> Est-il possible de voir le votre après 4 ans d'utilisation ?
Répondre
O
Bonjour.<br /> A quel prix et ou peut on le trouver ?<br /> Merci
Répondre
R
can I do it myself?
Répondre
P
Avec ce Résilient, tu vas pouvoir avoir une belle entrée en matière pour parler couteau avec David, eternel sujet (entre autres) de discussions sur son blog - Au passage, ça serait intéressant de connaitre ce que lui aurait pensé comme couteau.
Répondre
A
Très beau couteau ! A mon sens il manque néanmoins un rivet de fixation pour les plaquettes. Le ESEE 5 en a 3 et il y a une raison. Si un rivet pète dans un moment crucial les plaquettes sont maintenues en place. Par ailleurs, il me semble que le manche manque vraiment d'épaisseur pour une prise en main optimale. A voir pour la version 2 !
Répondre
C
re bonjour <br /> quel est la technique utilise pour creer le repose pouce?
Répondre
C
bonjour pouvez vous menvoyez par mail le detail des differentes etapes de la trempe de ce couteau
Répondre
A
Existerai-t-il en version Damas ?
Répondre
C
pas encore en damas !!<br /> mais ça pourrait ce faire si je cherche ou demande à des couteliers en France.<br /> <br /> Thierry
C
Salut,<br /> A ma connaissance , Thierry ne fait pas de Damas.
C
Théo , Comme je te disais sur YT , perso aussi un gros fan des réalisations de Thierry . J'ai quatre réalisations<br /> venant de chez lui et un résilient en commande car ce couteau me semble vraiment bien !<br /> D'ailleurs , Thierry " le pauvre " es un peu victime de son succès , lol<br /> Bravo à vous deux pour la conception et réalisation de ce superbe et fonctionnel couteau !
Répondre
P
Bonjour <br /> Je viens de recevoir mon résilient version 1, Thierry a fait un boulot parfait, je tiens à le féliciter pour son sérieux <br /> La qualité est au rendez vous, autant sur le couteau que sur l étui.
Répondre
T
salut Pierre, je transmets au coutelier mes compliments.. ravi de savoir que notre travail trouve son public et que le résilient devient un véritable outil... L'autonome vient juste de débarquer (bientôt en test sur le site). A bientôt.Théo
T
Salut et merci pour le commentaire, as-tu vu notre nouvelle créa... l'Autonome (couteau neck ou back up)? tu pourras nous dire ce que tu en penses. A bientôt.
Répondre
L
salut, je voulais te féliciter pour les superbes photos que tu as réalisé !!!<br /> bravo.<br /> Je connais bien Thierry et vous faites un beau duo de choc !<br /> c'est de l'ART
Répondre
T
Salut et merci pour le commentaire, as-tu vu notre nouvelle créa... l'Autonome (couteau neck ou back up)? tu pourras nous dire ce que tu en penses. A bientôt.
C
Bonjour à tous .<br /> Je souhaite acheter un couteau Resilient 2 et le TEXALIUM , mais je n'arrive pas joindre couteau trèfle . Alors s'il lis ce message , qu'il me réponde svp.
Répondre
C
Bonjour Christian, une petite intrusion sur le blog de Théo que je salue bien :-)...pour te dire que je t ai répondu !!! enfin si ma messagerie a bien fonctionné !?<br /> je réponds au plus tard dans les 2 jours aux mails que je reçoit et quel qu il soit....mais je viens de te le renvoyer a l instant.<br /> Thierry
T
je lui transmets.
C
Bonjour , j'aimerais beaucoup que couteau trèfle réponde à mes mails pour connaître les prix du résilient 2 et du TEXALIUM . Ce serait sympa de répondre . merci !!!
Répondre
T
Bonjour Christian, normalement Thierry répond sur son blog via le formulaire de contact... vacances sans doute pour le moment. je sais aussi que le déai d'atente pour le Résilient est assez important au vu de la demande... patience donc ! A bientôt.
R
bonjour j'aurai aimer savoir ou se procurer se couteaux
Répondre
T
auprès de thierry de la cotellerie trefle
T
Bonjour je serrer bien intéresser par se couteau mais je ne trouve pas les tarif . pourrie vous me faire par des tarif svp
Répondre
T
auprès de thierry de la coutellerie trefle sur son blog.
P
Bonjour, felicitation pour le developement de ce beau couteau . ou peut on se le procurer ?<br /> Merci
M
On peut l'acheter quel que part ?
Répondre
C
Je vien du Québec et je. Voudrais savoir ou je peur l acheter et combien
T
Bonjour, vous trouverez une page de contact sur le blog de la coutellerie TREFLE.
D
Doit-on supposer que le talon de la lame laissé non poli d'un coté est prévu pour l'utilisation du Firesteel ? <br /> Dans ce cas de figure ..quid de l’état des plaquettes au bout d'un moment ?<br /> Cdlt
Répondre
Q
Merci beaucoup je vais voir tout de suite.
T
bonjour, le résilient est en vente auprès de Thierry de la coutellerie Trefle (contact sur son blog coutellerie trefle). Il était en effet prévu de ne faire qu'un seul modèle mais au vu du succès (et en plus je ne suis pas exclusif), j'ai accepté que thierry réalise d'autres resilient.
Q
Bonjour, et désolé du déterrage mais j'avais une question ... le Résilient est il disponible à l'achat ou s'agit il d'un modèle unique comme je le pense ?
T
C'est le couteau qui est tip top.. moi je fais que le montrer !
C
Tip top ta vidéo !
T
Pas de problème Thierry... en fait je pensais à ton blog en les faisant... les grands esprits se rencontrent ! La prise en main est excellente, il coupe très fort et pour la coupe à la volée, c'est nickel... pour l'instant j'en suis là. A bientôt.
C
Je n avais pas encore publié sur mon blog ton &quot;résilient&quot;, j attendais que tu le reçoive et te laissait la primeur de le voir !!!<br /> Mais, si j ai la permission ??? je vais te piquer qq images pour chez moi !!! car elles sont purement fantastique !<br /> Bravo au reporter photographe que tu es !
T
Salut Thierry... il y a une nouvelle série d'images du résilient dans son milieu naturel. A bientôt.
T
Salut Thierry, en fait, j'ai vraiment pensé à prendre le facteur en photo... j'ai la passion du reportage, j'aime raconter les histoires dans leur ensemble ! Ce couteau est vraiment beau et pour les tests je pense à organiser une série avec les abonnés Youtube et du blog afin de ne pas être taxé de partialité dans mon jugement. Je réfléchis aux modalités d'organisation mais je pense que ça pourrait être intéressant. Je te tiens au courant. A bientôt et encore merci pour ce fantastique travail.
C
Hello Théo,<br /> J y crois pas !!! tu as tout pris en photo...du déballage jusqu a ce qu il soit planté dans l arbre !!!<br /> Tu aurais du prendre le facteur également !!! lol...<br /> Trêve de plaisanterie infantile....se sont de très belles photos sur un très beau couteau, enfin c est moi qui l affirme pour l instant.<br /> Vivement les tests...que tu vas lui faire subir..<br /> Sinon....est il à ta main ?
D
j'avais visionné la video concernant ton utilisation du Firesteel et j'ai fais le rapport mais.... un doute subsistait car je me posais la question de savoir si la plaquette (très proche du trou ne risquait pas d’être endommagée par l'utilisation ? rien de plus .
T
Ce qui est prévu pour le fire steel c'est le trou de 11mm de diamètre sur le pommeau du couteau (les deux autres trous plus petits sont prévus pour passer de la paracord pour différentes prises en main). Ce trou pour le fire steel marchera comme dans la vidéo dans l'article suivant : http://www.art-survie.com/2013/08/nouvelle-utilisation-d-un-fire-steel.html c'est pour cela que les plaquettes ont une découpe spécifique autour de ce trou.
D
Très belle pièce vraiment, ses plaquettes orange lui confère une signature particulière - Le Finger Choil va apporter du confort de travail - Surprenant que le surfaçage miroir ne semble pas avoir été ton option en conservant un rendu satiné mat de la lame.<br /> Je suis maintenant impatient d'avoir ton retex d’utilisation pour la lame en particulier ..!<br /> <br /> Cdlt
Répondre
D
Désolé si je tape un peu l'incrust' mais cette création est un beau reportage.<br /> Des plaquettes tres &quot;lisses&quot; ...tu n'as pas peur de manquer de grip ? <br /> Cdlt
Répondre
T
Salut Didier, je crois que Thierry n'a pas fait les finitions sur les plaquettes, pour le moment elles sont lisses, je pense (mais je vais voir ça avec lui) qu'elles ne sont pas encore définitives. merci pour l'incrust et du coup d'oeil ! A bientôt.
D
Avec ce Résilient, tu vas pouvoir avoir une belle entrée en matière pour parler couteau avec David, eternel sujet (entre autres) de discussions sur son blog - Au passage, ça serait intéressant de connaitre ce que lui aurait pensé comme couteau.
Répondre
K
Bonjour,<br /> Bravo tout d'abord pour cet excellent site, ainsi que le magnifique travail sur la conception et la réalisation du Résilient.<br /> Je vais bientôt rencontrer Thierry dans son atelier, j'ai cependant la question du poids du Résilient qui me trotte dans la tête depuis un moment, et je n'ai pas trouvé l'information sur ce site (je peux également avoir très mal cherché...)<br /> Du coup, combien pèse cette &quot;barre-à-mine affutée&quot; ?<br /> Merci d'avance pour ta réponse :-)
D
Le poids cet eternel combat crève coeur lorsque l'on marche et porte ..je connais ça, c'est une de mes obsession !<br /> Ceci dit je suis un peu surpris que ce soit le fond de sa pensé, car difficile de faire l'impasse sur un outil aussi important et sur lequel il faut pouvoir compter en toutes circonstance, ce qui peut justifie d'accepter un peu de poids - Ceci dit, j'ai crapahuté pendant des années sans trop de problème avec mon seul F1(mais la hachette dans les sac) pour quand même ressentir à un moment l'utilité d'un couteau plus conséquent..<br /> <br /> Cdlt
T
Je crois que David (je m'avance peut -être mais j'ai déjà un peu abordé le sujet avec lui) préfère les couteaux plus légers que le Résilient ou le ESEE 5 (qu'l qualifie d'ailleurs de barre-à-mine affutée...), mais sa problématique n'est pas la même que la mienne, il voyage souvent à pied et le poids est sans doute un facteur important pour lui.
D
J'avais posté un commentaire sur FB avant de venir sur le site ...je n'était véritablement pas loin du tout - L'inspiration ESEE était évidente à repérer immédiatement et j'avais bien anticipé pour le métal choisi qui s'impose aujourd'hui lorsque l'on a la chance d'avoir l'artisan qui sait en maitriser le travail<br /> Plaquettes G10 toxifié, lisse ; Micarta ? <br /> Pourquoi pas un peu plus de longueur de lame (batonnage) comme le ESEE6 plus adapté au bushcraft que le ESEE5 ?<br /> Ce sera effectivement mieux que le ESSE5.<br /> Je suis impatient de voir la pièce une fois finie.
Répondre
D
Et comment.... on passe parfois sa vie a chercher SON couteau plus ou moins de façon inconsciente, c'est un ami intime et je sais le plaisir très personnel que l'on peut éprouver lorsque on a le sentiment de l'avoir trouvé !<br /> Finalement à quelques détails près mon Warthog et ce Résilient sont un peu dans la même philosophie ergonomiquement parlant, je les trouve assez proche (taille total et taille lame, poids (?), etc...) <br /> L'acier fera la différence car si le CS80 du Warthog est vraiment excellent, tu vas franchir un cap qualitatif avec le métal fritté du Résilient c'est certain !<br /> Les caractéristiques de ce Rw34 me font un peu penser à ceux de mon second couteau le Fällkniven F1 (Acier inox laminé 3 couches VG10.. très dur pour un tranchant hors norme)<br /> Au fait ..étui cuir, Kydex ou les deux ?<br /> <br /> Cdlt
T
Salut Didier, ou en effet le résilient est un cousin du ESEE 5 mais en y ajoutant ce qui lui manquait cruellement ! Nous avons en effet pensé à ajouter un peu de longueur mais ça faisait vraiment maousse au final... et puis le 5 je l'ai vraiment bien en main depuis si longtemps que je voulais retrouver ces sensations... dans le domaine de la coutellerie il y a tellement de sensations perso n'est ce pas ?!
C
Merci Théo pour cet article.....et montrant l avancement du résilient !<br /> Maintenant j ai la pression !!!! de faire mieux que le ESEE 5.... c est malin !<br /> A +........Thierry.
Répondre
H
bonjour superbe couteau dont j'aimerais savoir comment me le procurer ainsi que son pris car pour les randonnées il est impeccable merci <br /> Alain
T
Faire mieux que le ESEE 5... c'est déjà fait...

Haut de page